Les bonnes idées loisirs 24.06.16

BONS PLANS / 7 sports de glisse aquatique dérivés du surf

Chaque année, au solstice d’été (entre le 20 et le 24 juin), c’est la Journée internationale du surf.

Et ce sport ne date pas d’hier…

Au 15ème siècle déjà, il était une pratique courante chez les populations des îles Hawaiiennes.

surf-origines-hawaii

C’est d’ailleurs le célèbre navigateur britannique James Cook qui a été la première personne à voir un surfeur aux îles Sandwich.

Mais depuis, le surf a fait des petits… qui à leur tour ont fait des émules…

surf-fail-bigwave

Allez hop !

///

07.

LE BODYBOARD

BODYBOARD-Bons-Plans-01

Cette discipline naît à Hawaii dans les années 70 de l’imagination de Tom Morey.

La planche est le plus souvent utilisée en position allongée (appelée prone) et le bodyboardeur doit être équipé d’une paire de palmes courtes afin de faciliter son départ sur la vague.

francirley

D’autres préfèrent la pose hawaienne, ou position dropknee (DK), qui consiste à se relever et à poser un genou sur la planche et l’autre pied à plat, position plus difficile en raison de la présence des palmes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

///

06.

LE BODYSURF

BODYSURF-BONS-PLANS-01

Le bodysurf est la version épurée (pour ne pas dire minimaliste) du surf car elle se pratique sans planche.

Le bodysurfeur se laisse porter en position allongée par la vague, se dirigeant avec ses bras.

A participant rides a wave during the 9th Annual Pyramid Rock Bodysurfing Championship, Feb. 8, 2015. The event was created to raise awareness and funds for the Wounded Warrior Regiment. (U.S. Marine Corps photo by Lance Cpl. Brittney Vella/Released)

Depuis plusieurs années, les pratiquants utilisent une paire de palmes afin de gagner en vitesse pour se lancer dans la vague.

BODYSURF-BONS-PLANS-02

///

05.

LE STAND-UP PADDLE

STAND-UP-PADDLE-BONS-PLANS-01

Le stand up paddle se pratique debout sur une planche plus longue qu’une planche de surf classique.

Lorsque le surfeur a choisi sa vague, il se propulse à l’aide de sa pagaie (paddle en anglais) afin d’acquérir suffisamment de vitesse suffisante puis se déplace vers l’arrière de sa planche.

STAND-UP-PADDLE-BONS-PLANS-02

Il se dirige ensuite grâce au poids de son corps et à sa pagaie, utilisée alors comme un point de pivot.

STAND-UP-PADDLE-BONS-PLANS-03

///

04.

LE SKIMBOARD

SKIMBOARD-BONS-PLANS-03

Cousin du surf, le skimboard est né aux États-Unis et en Polynésie dans les années 1930.

Il consiste à surfer sur une vague en se lançant depuis la plage…

fail-skim-beach

Enfin plutôt comme ça…

SKIMBOARD-BONS-PLANS-01

Sa relative dangerosité est due au fait qu’il se pratique dans le shore break, vague très puissante qui a la particularité de se briser près du rivage.
Les conditions idéales sont un vent « off shore » (venant de terre vers la mer) et d’une houle bien formée afin que les vagues soient bien lisses et tubulaires.

SKIMBOARD-BONS-PLANS-02

///

03.

LE KITESURF

KITESURF-BONS-PLANS-01

Le kitesurf (Flysurf à l’origine) consiste à évoluer avec une planche à la surface de l’eau en étant tracté par un cerf-volant (kite en anglais) adapté à la pratique (nommé aile ou voile).

KITESURF-BONS-PLANS-03

Le Surfkite s’apparente lui plus au surf car il s’agit, après être remonté au peak en kitesurf, de tracer les plus belles courbes dans les vagues.

KITESURF-BONS-PLANS-02

///

02.

LE WAKEBOARD

WAKEBOARD-BONS-PLANS-01

Le wakeboard (de l’anglais wake, sillage, et board, planche) apparaît début des années 1980 avec l’avènement du snowboard, en combinant des techniques de ski nautique, de snowboard et de surf.

Ses racines viennent du « skurf » (en anglais skurfing), qui fut créé en Nouvelle-Zélande.

WAKEBOARD-BONS-PLANS-02

  • Relié par une corde à un bateau à moteur ou un téléski qui le tracte – à une vitesse comprise 28 à 35 km/h – le rider doit glisser sur l’eau et réaliser des tricks en se maintenant sur une planche de type surf ou skate.

WAKEBOARD-BONS-PLANS-03

///

01.

LE WAKESURF

WAKESURF-BONS-PLANS-01

Le Wakesurf consiste à surfer la vague produite par un bateau sans être attaché à ce dernier (sauf pour le départ).

WAKESURF-BONS-PLANS-02

Les vagues produites par les bateaux utilisés en wakesurf sont très semblables à celles de l’océan à la différence que faire du wakesurf c’est un peu comme glisser sur une vague sans fin.

WAKESURF-BONS-PLANS-03

///

Et maintenant, t’as plus qu’à traverser ce vortex pour nous rejoindre sur Facebook !

( en gros faut cliquer dessus 😉

vortex

.